Séminaire endettement.Programme 2014-2015, Paris

[De Socioeco.hypotheses.org] Séminaire endettement.Programme 2014-2015. Organisatrices : Jeanne Lazarus (CSO) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS).

En France, avec la crise économique, l’intérêt des pouvoirs publics, des banques et des associations pour la façon dont les individus gèrent leur argent – surtout lorsqu’ils rencontrent des difficultés financières – ne cesse de s’accroître. Manifeste pour l’inclusion bancaire[1], conférence de lutte contre la pauvreté en 2012[2], groupe de travail sur « l’éducation financière en France[3] », mise en place prévue de Points conseil budget[4], etc. : les initiatives pour apprendre à « mieux » gérer et à « mieux » dépenser son argent, à faire face à l’ensemble de ses charges et à anticiper les risques financiers se multiplient. Et, pour ceux qui ne parviendraient pas de manière « autonome » et « responsable » à répondre à ces impératifs sociaux, d’autres dispositifs, plus protecteurs ou coercitifs (selon le point de vue adopté) existent[5]. L’ensemble de ces actions ont en commun de présumer que l’accompagnement, l’éducation, l’apprentissage ou le réapprentissage d’outils, de techniques, de savoir-faire, voire de savoir-être aideraient ces particuliers à retrouver la maîtrise de leur budget.

Ces questions ont été pensées depuis les années 1980 dans le cadre de la politique de lutte contre le surendettement. Or, l’effervescence actuelle autour de « l’accompagnement budgétaire », voire de « l’éducation financière » est l’effet d’une nouvelle façon de problématiser ces enjeux : dans le cadre du surendettement les pouvoirs publics interviennent pour aider à rééquilibrer les ressources et les dépenses d’un point de vue comptable, quand dans l’accompagnement budgétaire, c’est bien d’une forme de gouvernement des conduites qu’il est question. Ces transformations prennent place dans le cadre d’un mouvement d’individualisation des risques sociaux (Castel, 2009) ce séminaire sera l’occasion d’explorer les liens entre les évolutions de la représentation du « bon » comportement économique et les mutations de la protection sociale.

Ce séminaire de recherche vise ainsi, dans une perspective comparative, à comprendre comment (par quels moyens et selon quels principes) des institutions (publiques, privées et/ou associatives) interviennent auprès de particuliers rencontrant des difficultés financières. Quel regard institutionnel sur les finances des particuliers reflètent ces dispositifs juridiques et sociaux ? Comment s’articulent système économique, conception du comportement économique individuel et régulation institutionnelle ?

Lundi 6 oct 2014, de 10h à 12h, Jeanne Lazarus (CSO) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS)

Introduction

Lundi 3 nov 2014, de 10h à 12h, Gilles Laferté (INRA-CESAER)

Le portefeuille patrimonial des agriculteurs: un ethos du faire face à la financiarisation de l’économie

Mardi 9 déc 2014, de 10h à 12h, Laure Lacan (Centre Emile Durkheim)

Formes de socialisation économique et juridique par le surendettement: la part des émotions

Lundi 12 janvier 2015, de 10h à 12h, Ariana Lovera (CEMS)

S’endetter autrement: les relations de crédit dans la finance alternative

Lundi 2 février 2015, de 10h à 12h, Nicolas Rebière (COMPTRASEC) et Georges Gloukoviezoff (ONPES)

Le micro-crédit social (titre à confirmer)

Lundi 2 mars 2015, de 10h à 12h, Pascale Moulévrier (CENS)

Le crédit donné aux pauvres (titre à confirmer)

Lundi 13 avril 2015, de 10h à 12h, Hadrien Saiag (IIAC)

Surendettement et stratifications sociales dans les quartiers populaires de Rosario (Argentine): une approche par la dette.

Lundi 11 mai 2015, de 10h à 12h, Jeanne Lazarus (CSO) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS)

La nébuleuse de l’accompagnement budgétaire en France : l’exemple d’Amiens

Lundi 1er juin 2015, de 10h à 12h, Hélène Ducourant (LATTS)

De la carte “bon payeur” à la carte Aurore, histoire d’un moyen de paiement.

Lieu du séminaire :

CSO, 19 rue Amélie, 75007 Paris

Métro La Tour Maubourg, Ecole Militaire, Invalides

Pour contacter les organisatrices :

Jeanne.lazarus@sciencespo.fr

aperrinheredia@gmail.com

[1] Lancé en 2011 par l’UNCASS, la Croix rouge et le Secours catholique

[2] Conférence tenue en décembre 2012 sous l’égide du ministère des affaires sociales, dans le cadre du conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

[3] Lancé en 2013, il a pour objectif de préfigurer une politique nationale d’éducation financière sur le modèle de celles promues par l’OCDE.

[4] Sur le modèle des Money advice services britanniques, un groupe de travail s’est constitué en 2013-2014 pour réfléchir à la mise en place de « Points conseils budgets », réunissant sous l’égide du ministère de l’économie banques, associations caritatives et représentants de services sociaux. Il s’agit de constituer des guichets dédiés aux personnes rencontrant des difficultés budgétaires.

[5] La loi du 5 mars 2007 (n°2007-308) portant réforme aux mesures de protection des majeurs vulnérables (mesures de sauvegarde, de curatelle ou de tutelle) a entraîné la refonte des mesures d’accompagnement budgétaires (les anciennes tutelles aux prestations sociales, adultes et familiales sont devenues les mesures d’accompagnement social personnalisé – MASP – les mesures d’accompagnement judiciaire – MAJ – et les mesures judiciaires d’accompagnement à la gestion du budget familiale – MJAGBF).

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: